Chapitre 2 : la table d'harmonie

Chapitre détaillant la fabrication de la table d'harmonie d'une guitare classique. Pièce majeure de la guitare, elle doit être réalisée avec le plus grand soin.

En résumé[modifier | modifier le wikicode]

Voici les grandes étapes pour sa réalisation :

  1. Jointer les deux planches
  2. Les mettre à niveau en n'insistant pas trop sur le joint (ce qu'on a naturellement tendance à faire).
  3. Choisir la plus belle face (que l'on réduira le moins possible pour conserver une belle symétrie de veinage)
  4. Appliquer une fine couche de fond dur au niveau de l'emplacement de la rosace pour une découpe de la gorge plus propre.
  5. Percer le centre de la rosace au diamètre de l'axe de votre trusquin à rosace ou de l'axe de votre Guide circulaire pour affleureuse
  6. Réaliser la gorge pour l'incrustation de la rosace
  7. Coller la rosace
  8. Mettre la rosace et la table à fleur.
  9. Poncer l'extérieur finement avec une grande cale plate (P150, P240 et P320) jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de défaut
  10. Enduire la face extérieure d'une fine couche de fond dur pour la protéger
  11. Mettre à l'épaisseur par la face intérieure (on peut également choisir de mettre à l'épaisseur avant d'avoir réalisé la gorge pour la rosace).
  12. Poncer extérieur, intérieur P150 P240 P320
  13. Appliquer une fine couche de fond dur sur la face extérieure.
  14. Découper l'ouïe au trusquin à rosace ou avec l'affleureuse et son guide
  15. Dessiner les barrages à l'intérieur,
  16. Coller les barrages après les avoir préalablement galbés
  17. Les arrondir, alléger, scalopper.

Jonction des deux parties de la table[modifier | modifier le wikicode]

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : Jonction des deux parties de la table.

Les deux moitiés de la table d'harmonie doivent être collées ensemble pour ne former plus qu'une pièce. Une attention particulière doit être portée sur le joint qui ne doit laisser apparaître aucun jour, aussi minime soit-il. Un collage parfait devenant invisible, il est de coutume de décaler les deux parties à coller sur la longueur afin de retrouver facilement la ligne médiane.

Une symétrie du veinage est appréciée sur le plan esthétique.

Le joint doit se faire à l'endroit où le fil est le plus serré, c'est à dire là ou le bois est le plus ancien.

La rosace[modifier | modifier le wikicode]

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : fabrication de la rosace.
Un exemple de rosace

Incrustation de la rosace[modifier | modifier le wikicode]

Incrustation d'une rosace pleine[modifier | modifier le wikicode]

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : Incrustation de la rosace.

Pour percer précisément le centre de la rosace, utilisez d'abord un petit foret de 2mm qui permettra un perçage plus précis qu'un diamètre plus important. Si votre perceuse à colonne est trop petite, vous pouvez aussi utiliser une pièce épaisse de bois, préalablement percée au diamètre voulu avec la perceuse à colonne, et que vous maintenez en position avec des serre-joints. Cela permettra de se placer précisément et de guider le foret d'une perceuse à main bien droit et efficacement lors du perçage.

Réalisez ensuite la gorge de la rosace au trusquin ou avec une affleureuse, dremel.

Afin d'être précis, montez d'abord la rosace à blanc sur une planche de contreplaqué pour juger de la profondeur nécessaire et du réglage des diamètres extérieur et intérieur.

Mise à l'épaisseur[modifier | modifier le wikicode]

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : Mise a épaisseur de la table d'harmonie.

Comme nous l'avons précisé plus haut, cette étape peut être faite avant d'avoir incrusté la rosace dans la table. Le faire après seulement permet de travailler sur une épaisseur de bois plus grande pour l'incrustation de la rosace.

La table d'une guitare classique a une épaisseur en général de 2.7 à 2.8mm. Elles peuvent être encore plus fines, cela va dépendre du barrage utilisé et de la souplesse naturelle du bois auquel on a affaire : Robert BOUCHET descend jusqu'à 14/10 du côté des basses et l'épaisseur de la table n'excède pas 2mm.

Les tables brutes achetées dans le commerce font en général 4 à 5 millimètres d'épaisseur ; elles peuvent être vendues brutes ou déjà rabotées, sur une voire deux faces. La mise à l'épaisseur de la table d'harmonie est une étape délicate qui demande avant tout de la patience, lorsqu'elle est réalisée à la main.

La calibreuse, outil dont on peut fabriquer à peu de frais une version simplifiée mais moins précise, permet de gagner beaucoup de temps.

Dans la majorité des cas, les tables de guitares ont une épaisseur plus faible sur le pourtour et particulièrement du côté des basses. Il faut donc dans tous les cas finir au rabot et papier à poncer.

Découpage de l'ouïe[modifier | modifier le wikicode]

Note.png La découpe de l'ouïe peut être faite après avoir collé le renfort de la rosace. Cela permet d'être certain que l'ouverture du renfort et l'ouïe de la table coïncideront parfaitement. Dans ce cas en effet, le renfort plein est collé sur la table et l'ouverture est découpée à travers le renfort et la table d'harmonie en même temps..

Poncez les faces extérieure et intérieure avec une large cale à poncer (P150, puis P240 et P320). Lorsqu'elle est exempte de tout défaut, enduisez la face extérieure avec une fine couche de fond dur.

Avant de découper l'ouïe de la table, prenez soin de marquer sur la face intérieure l'axe central, qui, si cela n'était pas fait maintenant, ne serait pas évident à retrouver par la suite. Il doit passer par le centre de l'ouverture.

Découpez enfin l'ouïe au trusquin ou avec une affleureuse montée sur guide.

L'ouïe découpée

Détourage[modifier | modifier le wikicode]

Note.png Certains préfèrent détourer la table avant la mise à épaisseur par la face intérieure. Cela permet de mieux se représenter la forme finale de la table pendant sa mise à épaisseur et de contrôler ainsi plus facilement les épaisseurs aux différents endroits.

Une fois la table mise à l'épaisseur, détourez-la grossièrement à l'aide d'une scie à ruban d'établi ou une scie à chantourner en laissant une marge d'un à deux centimètres. Faites toutefois attention si vous utilisez une scie à chantourner électrique car un mouvement d'aller-retour un peu brutal pourrait abîmer la table du fait de sa fine épaisseur. Préférez peut-être une scie à chantourner manuelle si vous n'avez pas de scie à ruban.

Pour être plus à l'aise, n'hésitez pas à procéder par coupes droites se rapprochant petit à petit du pourtour final voulu.

table détourée

Avant le tracé des barrages, contrôlez une dernière fois l'épaisseur de la table.

Barrage[modifier | modifier le wikicode]

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : Considérations théoriques sur les barrages de guitare classique.
Un exemple de barrage 7 brins à la manière de Robert BOUCHET

Plan d'un barrage 7 brins de Robert Bouchet[modifier | modifier le wikicode]

Ce plan a été réalisé à partir des indications données dans le Cahier d'atelier de Robert BOUCHET.

Miniature du plan à l'échelle 1/3 du barrage 7 brins de la table d'harmonie des guitares de Robert BOUCHET. voir les fichiers ci dessous.

Fichiers à télécharger :

Tracé du barrage[modifier | modifier le wikicode]

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : tracé du barrage d'une guitare classique.

Le barrage est tracé au crayon sur la face intérieure de la guitare avec précision.

Renfort de la rosace[modifier | modifier le wikicode]

On commence par coller le renfort de la rosace.

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : renfort de la rosace.

Voici une illustration du renfort de la rosace tel que le faisait Robert BOUCHET. Pour plus d'informations, consulter l'article détaillé consacré au renfort de la rosace.

renfort de la rosace

Découpe et collage des barres de l'éventail[modifier | modifier le wikicode]

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : découpe et collage des barres de l'éventail.

Les barres sont découpées et collées sur la table d'harmonie avant de les mettre en forme.

éventail complet.

Profilage des barres de l'éventail[modifier | modifier le wikicode]

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : Profilage des barres de l'éventail.

Avant le collage des barres harmoniques (barres perpendiculaires à l'axe, au dessus et au dessous de la rosace), les barres de l'éventail sont profilées et allégées.

éventail terminé

Profilage et mise en place des barres harmoniques[modifier | modifier le wikicode]

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : mise en place des barres harmoniques selon Robert BOUCHET.

Les barres harmoniques sont d'abord profilées au galbe de la table, puis collées, avant d'être alégées, mises à leur forme définitive. L'important est de ne surtout pas coller ces barres "en force", mais de bien les ajuster au profil de la table, afin qu'avec une légère pression, il ne subsiste aucun jour. Il est possible d'utiliser du fusain pour parvenir facilement et assez rapidement à un tel résultat. Vous pouvez consulter l'article détaillé concernant les barres harmoniques pour plus d'informations.

Profilage et mise en place de la barre d'âme[modifier | modifier le wikicode]

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : mise en place de la barre d'âme selon Robert BOUCHET.

La barre dâme est une particularité des guitares de Robert BOUCHET ainsi que de celles de Daniel Friederich. Elle est placée sous le chevalet et renforce la table à cet endroit tout en jouant un rôle important sur le plan vibratoire.

Elle est découpée aux bonnes dimensions profilée sur le moule, découpée pour laisser passer les barres de l'éventail et enfin, collée sur la table d'harmonie. Consultez l'article détaillé qui lui est consacré pour plus d'informations.

barre d'âme mise en forme