Profilage des barres de l'éventail

From lutherie-guitare.org
Jump to navigation Jump to search

La fabrication d'une guitare / Chapitre 2 : la table d'harmonie / Profilage des barres de l'éventail

Mise à épaisseur[edit | edit source]

Il faut d'abord les amener à bonne épaisseur avec un rabot noisette. Robert BOUCHET amène les barres côté aigus à 4mm d'épaisseur, 3mm côté basses. Il ne précise pas dans son cahier d'atelier l'épaisseur de la barre centrale de l'éventail, mais comme elle couvre le joint central, on peut supposer que 4mm est une épaisseur raisonnable.

Mise a épaisseur des barres de l'éventail avec un rabot noisette

l'épaisseur est contrôlée régulièrement avec un pied à coulisse :

Mise a épaisseur des barres de l'éventail : contrôle de l'épaisseur avec un pied à coulisse

tracé des points d'amenuisements[edit | edit source]

Les points d'amenuisement sont ensuite marqués sur les barres. L'exemple suivant respecte les indications de Robert BOUCHET, à savoir :

Les points qui marquent le début de l'amenuisement respectent ici ceux proposés par Robert BOUCHET. Ils sont donnés à titre indicatif, et peuvent varier selon la rigidité de la table sur laquelle on travaille, sa structure...

De la barre extérieure côté aigus à la barre côté basses, en prenant comme point zéro l'intersection avec la barre horizontale sous la rosace :

  • barre N°1 : 1er point : 40mm - deuxième point 135mm (côté aigus, barre extérieure)
  • barre N°2 : 1er point : 45mm - deuxième point 145mm
  • barre N°3 : 1er point : 55mm - deuxième point 160mm
  • barre centrale : 1er point : 75mm - deuxième point 165mm
  • barre N°5 : 1er point : 90mm - deuxième point 160mm
  • barre N°6 : 1er point : 85mm - deuxième point 135mm
  • barre N°7 : 1er point : 70mm - deuxième point 100mm (côté basses, barre extérieure)

Amenuisement des barres de l'éventail[edit | edit source]

Une fois les points marqués, les barres sont amenuisées en pente régulière jusqu'à l'extrémité correspondante. Ceci peut être fait au ciseau à bois, et/ou, lorsque cela est possible, avec un petit rabot noisette.

Amenuisement des barres avec un rabot noisette

Certains luthiers conservent une forme plate pour le dessus des barres de l'éventail.

Si vous souhaitez procéder comme Robert BOUCHET, un trait est ensuite porté sur les barres dans le sens de la longueur pour les partager en deux parties égales. Les angles sont ensuite travaillés au ciseau à bois afin d'ébaucher une forme triangulaire. Un réglet métallique peut être utilisé pour protéger la table d'éventuels coup de ciseau à bois.

Ébauche de la forme des éventails

La forme est ensuite parfaite avec une petite cale à poncer taillée au bon angle (il en faut donc plusieurs selon la largeur et la hauteur des barres à travailler). Cette cale est appelée Cabron par Robert BOUCHET. Pour ne pas abîmer la table durant cette étape, une lame métallique de jauge d'épaisseur utilisée en mécanique assez fine peut être utilisée.

Utilisation du "Cabron"
forme triangulaire des barres de l'éventail
forme de l'extrémité des barres de l'éventail