Chapitre 1 : Introduction

Nous essaierons, dans cette introduction de répondre à quelques unes des questions que peuvent se poser un néophyte en lutherie.

Les réponses que vous trouverez dans les lignes qui suivent ont été formulées par :

  • Michel allias Carlos, luthier amateur passionné, dont la première réalisation est une franche réussite..
  • Guillaume, luthier non professionnel également.
  • Jack, luthier amateur fabriquant un Ukulélée.
  • Michel alias Carpentier
  • Renan, luthier amateur, première réalisation en cours

Rendez-vous sur le forum de Benoit de Bretagne pour faire plus ample connaissance avec eux et rencontrer d'autres luthiers amateurs ou professionnels tous généreux en bons conseils !



Question : pourquoi fabriquer sa propre guitare ?

  • Réponse de Carlos (Michel Neveu) :

La facture de sa propre guitare, c'est avant tout une aventure humaine, la passion du bois, ainsi que la grande joie de jouer l’instrument dont on est le géniteur.

  • Réponse de Guillaume :

L'amour du bois. Je ne peux pas le collecter et rien en faire, je n'ai pas l'âme du collectionneur. Alors j'essaye d'en faire quelque chose qui me plaît et un instrument de musique, c'est magique non ?

  • Réponse de Jack :

Je suis pas très bien placé pour parler, étant donné que je n'ai pas encore fini mon premier instrument, un ukulele, mais ce qui m'a amené ici, c'est la fascination que j'ai depuis gosse pour les instruments de musique, la curiosité de "comment c'est fait",et " pourquoi ça fait du son ! "..en se lançant dans la construction, on comprend mieux et on voit de près tout ça.

J'ai toujours rêvé de faire de la musique avec quelque chose que j'aurais fabriqué ...

Je me surprend à m'imaginer la toute première fois que je jouerai sur quelque chose fait de mes propres mains, et je pense au tout premier morceau que je pourrai bien jouer... ..ben comme un gosse quoi ! ... c'est grave ???

  • Réponse de Carpentier :

Fabriquer sa propre guitare c'est pour l'amour de l'instrument, l'amour du bois et des belles choses. C'est aussi très valorisant pour soi, pas dans un sens nombriliste ou "vous avez vu ce que je fais" non ce serait plutôt dans le sens : je suis capable de réaliser un instrument de musique, je galère pour le construire mais je vais y arriver parce que ce travail me plaît et que je trouve du bonheur à le faire. C'est certainement pareil pour ceux qui font de la maquette de bateau. Par contre çà sonne moins bien...

  • Réponse de Renan :

J'ai toujours aimé le bois et le travailler (même si c'est modestement). J'aime jouer sur les guitares acoustiques, j'aime toucher la matière et sentir les vibrations parcourir mon corps. Enfin, je suis tomber par hasard sur un forum à une période très difficile de ma vie, la lutherie m'as tout simplement aidé a m'en sortir. La lutherie amateur c'est une aventure, une école de la vie passionnante, je me surprends tous les jours.

Question : Les différences entre une guitare de lutherie et une guitare industrielle ?

  • Réponse de Carlos :

La guitare de luthier est la symbiose entre les trois parties que sont le luthier, le guitariste et la guitare.

  • Réponse de Guillaume :

Chacun son trip, je suis convaincu que les deux peuvent être de très très bon niveau.

  • Réponse de Renan :

Vaste sujet, un luthier est un artisan (voire artiste). Les guitares industrielles y'en a des très bonnes et des très mauvaises, il y a le mauvais cassoulet en boite et le bon cassoulet en boite. Un luthier c'est comme un chef cuisinier.


Question : Combien ça coûte ?

  • Réponse de Carlos :

Le Prix d’une guitare que l’on fabrique soi-même varie entre 350 et 600 € suivant les essences et l’ancienneté du bois retenu, sans compter l'outillage.

  • Réponse de Guillaume :

Si on part de rien, au bas mot 1000€ et plus...

  • Réponse de Renan :

Cher (rire). Sérieusement, faut s'équiper, savoir si c'est pour faire une guitare ou plusieurs, choisir la qualité de l'équipement en fonction de réels besoins (a-t-on besoin d'un tracteur tondeuse pour tondre 100m2 de pelouse ?). La matière première comme le dit Carlos ca dépend du budget, y'a des kits complet pour environ 250 euros, des sets de dos et éclisses qui coutent le même prix. J'en suis en gros à 1500 euros bois et équipement compris, l'équipement je m'en sers aussi pour bricoler à la maison, mon prochain projet va me coûter 400 euros (mon équipement est quasi complet). Et puis il y a noël et les anniversaires...


Question : Combien de temps est nécessaire pour fabriquer une guitare ?

  • Réponse de Carlos :

Très variable suivant les luthiers, et l’ornementation choisie : de 200 à 250 heures pour un amateur et de 160 à "?" pour un luthier professionnel suivant la finition demandée par le client.

  • Réponse de Guillaume :

Certains luthiers peuvent mettre 60h. Moi je suis plutôt à, oh j'en sais rien, 600h peut être.

  • Réponse de Renan :

Le temps qu'il faut...

Question : Quelles sont les grandes étapes de la construction ?

  • Réponse de Carlos :

Collage du joint de la table et du fond, cintrage des éclisses, réalisation des barrages, fabrication du manche et l’assemblage corps/manche.

  • Réponse de Guillaume :

Ça ne peut pas vraiment se résumer.

  • Réponse de Renan :

Mes prédécesseurs ont oublié: l'élaboration du projet, choix du plan et des matières premières, commande ; la fabrication des gabarits, (solera ou moules externes notamment) ; la pose des filets et tout ce qui est décoration comme les incrustations ; le vernissage et pour finir les réglages.


Question : Quelqu'un qui n'a jamais travaillé le bois peut-il se lancer dans l'aventure ? Doit-on suivre obligatoirement une formation ?

  • Réponse de Carlos :

Pas nécessairement mais c’est préférable, pour éviter les échecs trop déprimants. Pas de formation obligatoire, beaucoup de recherche, documentation, visites de forum et de réflexion préalable au lancement du projet.

  • Réponse de Guillaume :

Pourquoi pas.

  • Réponse de Renan :

Bien sûr, faut bien commencer un jour, on apprend bien a marcher sans jamais l'avoir fait avant. Je suis autodidacte, ma guitare je la fait seul, c'est pas la voie la plus simple, je fait des erreurs a chaque étapes il faut les accepter, mais j'apprends et je progresse. Il faut s'informer (livres, internet), écouter les conseils et savoir les demander, partager et échanger. Ce qui m'as le plus manqué c'est le contact humain, regarder une personne faire les gestes techniques (raboter par exemple), mais avec la lutherie on fait rapidement des rencontres.

Question : Doit-on forcément être un instrumentiste chevronné ?

  • Réponse de Carlos :

Pas obligatoirement.

  • Réponse de Renan :

Je dirai non (comme moi), faut quand même jouer régulièrement : un instrument ca doit vivre, pas rester dans sa boite.

Question : Faut-il une bonne oreille ?

  • Réponse de Carlos :

Recommandé

  • Réponse de Guillaume :

Non pourquoi ? Si tu n'as aucune oreille musicale, ça te permettra d'être hyper content de ta construction. Blague à part, cette question n'a pas de réponse.

  • Réponse de Renan :

Une oreille suffit.


Question : Faut il commencer par une guitare avec du bois de mauvaise qualité pour se faire la main ?

  • Réponse de Carlos :

Pas de mauvaise qualité, pas cher, mais de bonne qualité, éviter les essences trop renommées, pour privilégier les essences locales et surtout bien sèches.

  • Réponse de Guillaume :

Pour ma part je trouve que c'est une très mauvaise idée. Pour moi, il faut commencer avec du bois avec lequel on a envie de construire. J'ai pas dit cher? Mais bon un jeu de noyer à 30€, une table en épicéa second choix à 20€, ça ne va pas chercher loin et on peut vraiment faire un truc chouette. Sur un prototype en bois de cagette, jamais tu ne passeras le temps nécessaire pour effectuer correctement les étapes, résultat tu n'apprendras rien. Le challenge, c'est d'essayer de faire au mieux, même si on est très loin d'un résultat de luthier pour la première (je parle pour moi mais ça doit concerner pas mal de monde aussi).

  • Réponse de Renan :

Pour se faire la main afin d'apprendre a se servir des outils ou faire le réglage des outils électroportatifs, il vaut mieux acheter ou récupérer du bois courant comme des planches de sapin. Quand à la matière première pour la guitare, a vouloir payer le moins possible on a de mauvaises surprises (j'en ai fait les frais), mais il faut rester raisonnable en faisant simple et faire de son mieux. Avec de l'expérience on se fait plaisir avec de la belle matière (plus chère aussi), on rajoute des ornements plus difficiles à faire (la nacre par exemple).