Mise en place de la barre d'âme selon Robert BOUCHET

From lutherie-guitare.org
Jump to navigation Jump to search

La fabrication d'une guitare / Chapitre 2 : la table d'harmonie / Mise en place de la barre d'âme

Généralités[edit | edit source]

Comme les barres de l'éventail, la barre d'âme doit avoir le fil perpendiculaire à la table (seule la barre harmonique basse sous la rosace a le fil parallèle à la table).

Elle est taillée dans une baguette longue de 320mm, large de 7mm et haute de 12mm (dans la version du barrage de Robert BOUCHET à 7 brins)

Elle peut être placée, si l'on sonsidère le bord supérieur du sillet à 5mm du bord supérieur du chevalet, et le sillet mesurant 2mm de large :

  • juste devant le sillet, soit à 3mm en dessous du bord supérieur du chevalet,
  • précisément sous le sillet, soit à 5mm du bord supérieur du chevalet,
  • derrière le sillet, soit à 7mm du bord supérieur du chevallet

Daniel Friederich préfère la placer juste derrière le sillet.

Elle est bien sûr perpendiculaire à l'axe de symétrie central de la table d'harmonie.

Robert BOUCHET avait l'habitude de la faire plus épaisse du côté des aigus, selon le même principe que pour les brins de l'éventail.

Profilage[edit | edit source]

La barre est d'abord profilée sur la solera en intercalant une bande de papier abrasif entre les deux. Il est nécessaire que la barre n'exerce aucune contrainte lors du collage sur la table d'harmonie. Elle doit pour cela épouser parfaitement la forme creusée de cette dernière. Une jauge d'épaisseur de mécanicien ou une feuille de papier à cigarette peut être placée entre la barre et le moule pour contrôler régulièrement la qualité du profil.

profilage de la barre d'âme

Tracé avant découpe sous la barre pour le passage des brins de l'éventail[edit | edit source]

Une règle est fixée à l'emplacement précis du bord supérieur de la barre d'âme sur la table d'harmonie avec du ruban adhésif de peintre par exemple. Elle va servir de butée pour marquer sur le bord inférieur, sous la barre, le point de passage des brins de l'éventail.

Une seconde règle est placée une fois les points marqués, avant d'enlever la première et l'opération est répétée l'autre côté.

Les points sont ensuite reliés.

On obtient le résultat suivant :

tracé de l'axe des brins de l'éventail sous la barre d'âme

Les axes sont prolongés ensuite perpendiculairement de chaque côté avec une équerre à chapeau.

prolongement de l'axe des brins de l'éventail sur les côtés la barre d'âme

La hauteur de chaque brins est ensuite mesurée précisément avec la jauge du pied à coulisse puis reportée sur le tracé :

Mesure de la hauteur des brins avec la jauge du pied à coulisse
report de la mesure de la hauteur des brins avec la jauge du pied à coulisse

Le tracé complet est ensuite effectué (attention à la barre centrale qui mesure 7.5mm de large et non 6mm comme les autres).

Découpe pour le passage des brins de l'éventail[edit | edit source]

On commence par découper selon l'axe central au "canif", en s'arrêtant à la hauteur nécessaire marquée précédemment :

découpe selon l'axe

Evidage des côtés :

découpe des côtés

On contrôle en plaçant la barre d'âme sous le ciel d'ébéniste qu'elle est bien en contact avec la table d'harmonie sur toute sa longueur avec une jauge d'épaisseur ou du papier à cigarette et on ajuste progressivement les découpes jusqu'à ce que ce soit parfait.

Contrôle du joint[edit | edit source]

[[Image:controle _barre_d_ame.jpg|center|400px|thumb|découpe des côtés]contrôle du joint]

Collage[edit | edit source]

Une fois que le joint est parfait sur toute la longueur, on procède au collage. On peut utiliser pour cela le ciel d'ébéniste ou le système de presses privilégié par BOUCHET.

collage de la barre d'âme

Mise en forme[edit | edit source]

Une fois collée, la barre est ensuite mise en forme selon la même technique que celle employée pour les barres harmoniques (rabot puis longue cale à poncer reposant sur un grand réglet métallique pour protéger les barres de l'éventail). Robert BOUCHET lui donnait la forme caractéristique suivante à savoir : arrondie et en forme d'arc (point culminant au centre et allant en s’amincissant en se rapprochant des bords de la table d'harmonie ; en affinant un peu plus du côté des basses) :

barre d'âme mise en forme