Solera

Autres langues :
English • ‎français

La fabrication d'une guitare / Chapitre 1 : Avant de commencer / Solera

Plan[modifier | modifier le wikicode]

Miniature du plan d'une plateforme de montage (forme de la guitare : guitare numéro 2 (voir blog))

Ci-dessous, le fichier pdf, format A0.

Il est donné à titre indicatif : des variantes sont possibles selon la méthode de montage que vous privilégierez (montage des éclisses avec des moules ou non, utilisation de presses à tabler pour le fond ou non, etc.)

Le creux pour former le galbe de la table d'harmonie, qui peut varier entre 2 et 5mm au plus profond, sous le chevalet, est quant à lui commun à toutes les soleras.

Media:Plan-solera-A0-ech1-2.pdf

Matériaux[modifier | modifier le wikicode]

  • grand panneau de MDF ou contreplaqué (530*900), épaisseur minimum de 18mm si un seul panneau.

NB : Il est possible de faire une solera convertible en ciel d'ébéniste pour le collage des barrages. Dans ce cas, elle devra être renforcée par l'ajout d'autre panneaux (épaisseur minimum globale de 40mm).

Étapes de la fabrication[modifier | modifier le wikicode]

  1. Tracé de l’axe de symétrie central
  2. Tracé de la forme de la guitare à l’aide du demi-gabarit
  3. Tracé de la forme extérieure de la solera
  4. Découpe de la forme extérieure
  5. Perçages réguliers sur le pourtour (espacés de 5cm environ et éloignés de 5mm de la forme extérieure de la guitare)
  6. Découpe des rainures sur le pourtour (si utilisation de presses à tabler et blocs support pour le montage des éclisses et le collage du fond), l'autre méthode consistant à réaliser des moules support d'éclisses, fixés de chaque côté de la solera et affleurant au plus près la forme définitive des éclisses.
  7. Si utilisation de bandes de caoutchouc (vieilles chambres à air) pour le collage du fond, faire des trous sur le chant de la solera, de 12mm de diamètre et espacés régulièrement pour y insérer de gros tourillons.
  8. Si utilisation de la solera comme ciel d'ébéniste, prévoir les trous nécessaires.
  9. Si utilisation de moules support d'éclisses, prévoir les trous nécessaires à leur fixation.
  10. Dessin de la forme du creux (plus « marches d’escaliers »)
  11. Défonce du creux
  12. Finition du creux à la cale à poncer
  13. Perçage du trou central au niveau de la rosace
  14. Tracé précis des axes et repères au feutre fin noir.
  15. Vernissage


Conseils[modifier | modifier le wikicode]

Dessin de la forme extérieure[modifier | modifier le wikicode]

Le tracé peut être facilité grace à l’utilisation d’un disque de 15cm de diamètre percé en son centre :

dessin de la forme extérieure


Réalisation du creux pour le galbe de la table d'harmonie[modifier | modifier le wikicode]

creux de la solera
  • La méthode la plus simple pour arriver à creuser régulieremenet facilement consiste à procéder par "escaliers". Dessinez la forme du creux sur la solera, puis plusieurs lignes de niveau, comme on les trouve sur les cartes de montagne, jusqu'à arriver au point le plus creusé (emplacement du chevalet sur la table).

Pour réaliser cette forme précisément, et de manière symétrique, ainsi que les "marches" intérieures, vous pouvez utiliser des demi-gabarits que vous aurez soigneusement confectionné dans du bristol :

dessin du creux de la solera

Voici un fichier dxf avec les gabarits pour creuser précisément la solera (gabarits réalisés en fonction du plan de la solera donné ci-dessus).

fichier dxf des demi-gabarits permettant de réaliser le creux de la solera

Le fichier pdf correspondant ː

Media:Plan-gabarits-creux-solera.pdf


A l'aide d'une défonceuse, creusez les différentes "marches" entre ces lignes de niveau (sauf celle qui est le plus à l'extérieur).

Pour que la défonceuse soit toujours bien à plat, vous pouvez vous appuyer sur un support rigide en MDF par exemple, que vous aurez percé en son centre :

Le creux en cours de réalisation sur la solera
Le creux en cours de réalisation sur la solera

Enfin, lissez le galbe au racloir puis au papier de verre à l'aide d'une cale à poncer courbe dont la courbure correspond à la forme finale désirée.

Contrôlez la profondeur au niveau du sillet de chevalet régulièrement ainsi que la symétrie et la régularité de votre travail dans le sens de la longueur et de la largeur ː

Contrôle de la profondeur au niveau du sillet de chevalet.
Contrôle de la régularité du creux en divers endroits.
  • Au lieu de creuser, il est possible d'ajouter du liège d'une épaisseur de 3mm sur toute la solera à l’exception de la partie centrale.

Remarque : Florian THOMAS, luthier à Talence, conseille d'ajouter 0,3mm de profondeur supplémentaire. Si on cherche à obtenir un galbe de 3mm sous le chevalet, le solera sera donc creusée de 3,3mm au point le plus profond.


Renversement du manche[modifier | modifier le wikicode]

Roy Courtnall préconise dans son livre de réaliser un angle de renversement du manche sur la Solera en réduisant l'extension qui supporte le manche en pente régulière en partant de l'emplacement de la douzième frette pour obtenir finalement -3mm à son extrémité.

Note.png Notez que la valeur de 3mm pour le renversement du manche est assez élevée et que cela est plutôt d'usage pour les guitares Flamenca. Pour une classique, cette valeur se situe en général plutôt vers 1.5mm. Si vous ne faites pas de renversement, comme dit plus haut, la touche sera alors retravaillée avant le frettage. Notez qu'une combinaison des deux est possible : rabotage de la touche et angle de renversement non nul selon les valeurs choisies.

Les valeurs déterminantes sont le galbe de la table d'harmonie,l'angle de renversement du manche et l'épaisseur de la touche (6 à 7mm). Un galbe prononcé implique un angle de renversement moindre et inversement ou un rabotage plus ou moins important de la touche.

Pour une première guitare, il est préférable de s'en tenir aux valeurs les plus communes comme par exemple un renversement de 1.5mm et un galbe de 3mm ou bien un renversement nul et un galbe identique avec réduction de l'épaisseur de la touche.

L'angle de renversement impose de retravailler le dessous de la touche avant collage sur le manche et la table d'harmonie pour qu'il se conforme parfaitement à l'angle formé par les deux pièces..

  • Ceci n'est cependant pas obligatoire, comme indiqué dans la note ci-dessus, on peut choisir un manche "plat", sans renversement, et affiner directement la touche au rabot du côté des basses seulement ; en se rapprochant de la rosace (au voisinage des dernières frettes).
  • On peut également choisir d'enlever 3mm de matière sur toute l'extension du manche et de réaliser l'angle de renversement simplement avec une cale le moment venu. Ceci a l'avantage de permettre de faire varier cet angle facilement pour différentes guitares.

Raboter directement la touche[modifier | modifier le wikicode]

Dans ce cas, la touche est collée avec une épaisseur constante (6.5 à 7mm), puis est rabotée sur l'instrument en prenant soin de protéger la table avec du contreplaqué ou du carton.

Pour plus d'informations, consultez le chapitre consacré à la touche.

méthode expliquée par Roy Courtnall, petite astuce[modifier | modifier le wikicode]

Cas d'un renversement de 3mm comme le décrit Roy Courtnall.

  • Une cale est placée sur la plateforme de montage à une distance précise de la fin du "manche" de la solera de sorte que l'angle obtenu permette de réduire jusqu'à 3mm l'épaisseur du manche de la plateforme à son extrémité et en pente douce jusqu'à l'emplacement de la douzième frette.

La 12 ème frette se situe d'après Courtnall à 320mm de l'extrémité du manche de la solera. On obtient 2 points : A(0,0) et B(320,-3) On trouve l'équation de droite suivante : y = -0.009375x Si, à titre d'exemple, la cale fait 5mm, on remplace y par 5 et on obtient 5 = -0.009375x, d'où x = -5/0.009675 = -533,33

La cale de 5mm doit donc être placée à 533,33 mm de l'emplacement de la 12ème frette.

  • Sur une règle de maçon (faisant par chance à peu près la taille du manche de la plateforme), coller du papier abrasif assez grossier (grain 50)
  • Poncer à l'aide de cette règle en s'appuyant sur la cale, jusquà ce que les marques ponçage se rapprochent le plus possible de l'emplacement de la douzième frette.
  • De cette façon, on obtient une pente à de la douzième frette (point 0) au bout du manche à l'angle voulu.
  • Une autre méthode pourrait consister à utiliser une défonceuse montée sur deux grandes règles en aluminium et disposées à l'angle voulu au dessus de l'extension du manche de la solera.

Moules support d'éclisse[modifier | modifier le wikicode]

Ces supports ne sont pas obligatoires, de simples équerres en bois placées judicieusement sur le pourtour des éclisses sont suffisantes et permettent de s'adapter à plusieurs formes de guitare.

Si vous choisissez de réaliser ces moules, cet article détaille leur fabrication.