Moule pour le fond

From lutherie-guitare.org
Jump to navigation Jump to search
This page contains changes which are not marked for translation.

Other languages:
English • ‎français

La fabrication d'une guitare / Chapitre 1 : Avant de commencer / Moule pour le fond

Le moule du fond permet le profilage des barres et leur collage sur le fond. Il n'est pas obligatoire : on peut préférer coller les barres profilées directement sur le fond avec des serre-joints à grand passage, le fond reposant sur un support souple qui lui permettra d'épouser la forme des barres. Le moule est creusé régulièrement, la partie la plus profonde se situant au centre du moule (3 ou 4 mm) et diminuant progressivement en s'approchant des bords. Le creux est parfois plus prononcé au niveau de la barre centrale qu'au niveau des deux autres barres. Plus le creux sera prononcé, plus la mise en place du fond sur les éclisses sera délicat.

Le moule permet un collage solide en le surmontant de ponts de presses réalisés dans du bois dur.

Il doit être épais (afin de ne pas se déformer dans le temps et au moment du collage des barres), deux panneaux de 20mm d'épaisseur de MDF ou de contreplaqué sont suffisants.

Le dessin de la forme de la guitare est reporté sur le moule avec la plantilla

Afin de réaliser le creux nécessaire pour le galbe du fond, on peut utiliser la même méthode que pour la solera, à savoir réaliser des courbes de niveau qui sont creusées progressivement avec une défonceuse montée sur rails. En effet, il doit être le plus régulier et le plus symétrique possible :

tracé des courbes de niveau

Bien sûr, seule la première moitié de chaque courbe est tracée au départ. L’autre est reportée selon l’axe de symétrie central.

On procède à la réalisation des "marches d'escalier" qui vont permettre d'esquisser le creux central régulièrement sur le moule. On utilise pour cela deux rails rigides (règles en aluminium par exemple) surmontés d'une défonceuse dont on fera varier la profondeur de passe de 5/10 de mm entre chaque courbe.

défonce des courbes de niveau

Les marches sont enfin atténuées progressivement avec une cale à poncer manuelle jusqu'à leur disparition, en faisant attention de ne pas trop insister au centre (pour ne pas trop creuser).

Le creux est régulièrement contrôlé avec un grand réglet traversant et un plus petit qu'on fera partir du centre et qui mettra en évidence les endroits à retoucher (les zones de contacts sont marquées et corrigées jusqu'à ce que la courbe du creux soit satisfaisante). Une ponceuse vibrante peut être utilisée pour gommer les irrégularités.

contrôle du creux avec un réglet

La partie extérieure du moule peut être détourée, mais sa forme n'est pas critique. L'emplacement des barres est marqué et le moule est enfin vernis (gomme laque + vernis à l'eau par exemple) pour le protéger de l'humidité.

Le moule terminé