Colle animale

Avant Propos / Chapitre 9 : Colle / Colle animale

considérations générales[edit | edit source]

Il existe plusieurs type de colles animales : la colle d'os, de poisson, de nerf,de peau et de peau de lapin (cette dernière sert d'apprêt et est impropre aux collages). Il semblerait que la qualité des colles animales vendues dans le commerce se soit notablement dégradée avec le temps (ce à quoi s'ajoute qu'il ne subsiste plus beaucoup de fabricants). (voir La revue Experts n° 09 – 09/1990).

Parmi tous les matériaux utilisés afin de fabriquer un instrument, on s’aperçoit souvent que la question de la colle a toute son importance et se pose assez rapidement à l’apprenti luthier (comme les questions du chois des essences ou du vernis).

Hormis le choix même de la nature de la colle utilisée, les différents dosages sont également un critère important.

Dans tous les cas, a l'instar des colles vinyliques, une colle animale permet l’adhésion des surfaces par la pénétration de celle-ci dans les pores et autres anfractuosités du bois (une colle animale ne pénètre donc pas réellement dans le bois).

Avantages et inconvénients[edit | edit source]

Avantages[edit | edit source]

  • Temps de prise court, utilisable sans serre-joints pour les pièces qui ne sont pas soumises à contraintes (particulièrement utile en restauration de meubles anciens où l'utilisation de serre-joints peut se révéler délicate)
  • Réversible (sous l'effet de la chaleur : très utile en cas d'erreur de collage ou de restauration)
  • Suis les variations d'hygrométrie du bois (ne casse pas avec les variations d'humidité)
  • Possibilité de la préparer avec plus ou moins d'eau (sachant qu'une colle vinylique peut être diluée avec de l'eau)
  • Mélangée à de la ponce, elle peut être utilisée pour de petites réparations (de manière bien moins visible qu'avec de la colle vinylique) bien qu'un mélange vernis/sciure soit bien plus efficace.
  • Se ponce très bien
  • Supporte bien un joint irrégulier (les collages sans utilisation de serre-joint (possible selon les cas) avec cette colle permettent une bonne tolérance aux irrégularités de surface des pièces à coller)
  • Colle très puissante.

Inconvénients[edit | edit source]

  • Nécessite une préparation préalable
  • Temps de conservation après préparation limité
  • Nécessite de chauffer au préalable les pièces de bois à coller
  • L'eau étant utilisée comme solvant pour cette colle, cela fait gonler le bois au moment du collage
  • Sensible à la chaleur et à une trop forte humidité
  • Plat préféré de certains insectes du bois et autres bactéries

Variétés de colle animales :[edit | edit source]

Colle d’os[edit | edit source]

C'est la plus connue mais aussi la plus récente, sa fabrication de manière industrielle n’aurait commencé que depuis 1820. Comme son nom l’indique, elle est fabriquée à partir d’os.

Detailed-article.png Voir l'article détaillé : Colle d’os.

Colle de nerf, colle de peau[edit | edit source]

Connue depuis l’antiquité, elle est fabriquée à base de nerfs et de peau de chevaux, moutons, bœufs. Dans les anciens livres (souvent avant 1970) les deux colles susnommées portent souvent le nom de la ville ou elles étaient fabriquées.

On trouve donc les termes « colle de Lyon », « colle de Paris », « colle de Cologne », « colle de Givet » et d’autres moins connues, « colle de Budapest », « colle écossaise ».

Le manuel de finition du meuble (DUNOD 1960) semble ranger la colle de Givet dans la catégorie des colle de nerfs.

Le livre "Rencontres entre artistes et mathématiciennes : toutes un peu les autres" de Thérèse Chotteau, 2001, précise que la colle de Cologne est une colle fabriquée à base de poudre d'os.

Colle de poisson[edit | edit source]

Elle est fabriquée à base de vessie d’esturgeon initialement, aujourd’hui à base d’arêtes, de peaux et de tête de poisson. A la différence des deux précédentes, elle se travaille à froid et est prête à l'emploi

Elle fût longtemps utilisée pure, ayant comme principal inconvénient son prix élevé, il semble que sa fabrication à base d’arêtes, peaux et têtes lui fit perdre certaines de ses qualités. Elle est depuis utilisée comme adjuvant au deux précédentes.

Cas particuliers la colle de peaux de lapin[edit | edit source]

Depuis quelques années (environ 5,7 ans en 2012) il est de plus en plus fréquent de parler de cette colle en lui donnant énormément de qualités, voir même d’expliquer qu'elle serait celle utilisée depuis des centaines d’années dans la lutherie, surtout quatuor.

Simple erreur, ou grosses méconnaissances, il est important de rappeler que cette colle n’a jamais réellement collé deux pièces de bois ou alors durant des périodes (guerres) où il y avait des difficultés pour se procurer les autres colles.

Cette « colle » sert uniquement à la préparation des apprêts, des mastics et en encollage avant finition.

La colle de peau de lapin, appelé parfois sous le nom de marque « colle TOTIN » ou plus rarement colle de vermicelle n’est pas le même produit que la colle de peau.

Pour plus d’informations sur les colles utilisées ou conseillées dans les ouvrages (entre autre quatuor) revenir au sujet sur les colles.

Avant Propos / Chapitre 9 : Colle / Colle animale