Contrôle de l'action

From lutherie-guitare.org
Jump to navigation Jump to search

La fabrication d'une guitare / Chapitre 5 : La touche / Contrôle de l'action

L'action doit maintenant être contrôlée et une retouche est généralement nécessaire pour obtenir des valeurs correctes, d'autant plus si vous n'avez pas effectué de renversement du manche (angle entre le manche et la table à 0°).

L'action (mesurée à la douzième frette) généralement appréciée pour une guitare classique est de 3mm côté aigus et 4mm côté basses.

Voici comment la contrôler :

Réalisez une cale dans du bois dur d'une épaisseur de 12mm et dont la face inférieure est travaillée pour se conformer au galbe de la table d'harmonie. Réalisez également un faux sillet dépassant de 2mm de la touche.

cales utilisées pour le contrôle de l'action

Le bord de la cale simulant la hauteur du sillet de chevalet est positionnée à 652mm du sillet de tête (pour un diapason de 650mm bien entendu). Une grande règle reposant sur les deux cales sera positionnée sur l'instrument.

Une grande règle est positionnée sur les cales

Mesurez ensuite la distance qui sépare la touche du bas de la règle à la douzième frette.

mesure de la largeur de la regle
Réglage du zéro sur le pied à coulisse
Mesure

Retranchez un mm à la mesure (hauteur des frettes).

Côté aigus, une valeur de 3mm minimum est nécessaire et n'excédant pas 3.5mm. Côté basses, une valeur de 3.5 minimum est nécessaire, et n'excédant pas 4mm.

Certains luthiers choisissent une valeur constante , côté basses et aigus, en général autour de 3.5mm, c'est à dire que la touche est réduite si nécessaire en direction de la rosace de façon égale côté basses et aigus.

Cependant, nombreux sont ceux qui réduisent la touche en épaisseur du côté des basses pour donner plus d'amplitude aux cordes de ce côté.

Sachez que le sillet de chevalet sera plus haut côté basses pour cette même raison, mais la différence de hauteur du sillet entre basses et aigus ne doit pas être trop importante, ce qui pourrait nuire à l'équilibre de l'instrument entre les différents registres (l'angle des cordes entre le sillet et la table s'en trouve modifié selon les cordes, une hauteur plus élevée augmente la traction sur la table d'harmonie). En général on souhaite que cette différence de hauteur du sillet n’excède pas 1mm. Certains considèrent également qu'un sillet trop "en pente" n'est pas très esthétique.

Le fait de réduire un peu plus la touche du côté des basses permet de réduire la pente que l'on donne au sillet voire de le faire à hauteur constante.

Un réglage (parmi d'autres) qui peut être retenu serait le suivant :

  • 3.2mm côté aigus
  • 3.9mm côté basses