Calibreuse : quelques images de la suite de la construction

Un peu de temps en ce moment pour avancer sur la calibreuse.

Pour le début, se reporter aux articles suivants :

Quelques aménagements ont été faits à savoir :

  • Pas de tapis d’entraînement (pas hyper nécessaire au fonctionnement de la machine et vraisemblablement difficile à régler)
  • Axe central de 20mm, de précision, acheté chez radiospares-fr.rs-online.com
  • Paliers UCP 204 (du même diamètre que l’axe)
  • Plateau plus large (647mm)
  • plateau traversé de part en part par les tiges filetées pour plus de solidité
  • rouleau plus large (de la taille du plateau)
  • rouleau de plus gros diamètre (10cm)
  • lumières au niveau de la fixation du support moteur pour une tension plus simple de la courroie.

Voici quelques illustrations qui montrent notamment le calibrage du rouleau, la réalisation du plateau, la fixation du moteur.

Fixation du moteur de la calibreuse

Le moteur est fixé par des boulons sur son support, lui même boulonné aux pieds de la calibreuse et supporté par des équerres en bois.

Lumières aux points de fixation du support moteur de la calibreuse

Des lumières ont été réalisées aux points de fixation du support moteur afin de permettre de retendre facilement la courroie en faisant descendre l’ensemble.

Le plateau est traversé de deux tiges filetées diamètre 16mm. Des tasseaux rabotés 27*27mm forment le renfort central et l’armature des côtés. Un plateau de MDF de 15mm, identique au plateau inférieur (sur la photo) est vissé enfin sur les tasseaux.

La poulie est simplement fixée avec le système de moyeu « taper lock ». Etant donné qu’il s’agit d’un axe de précision, aucun souci, cela tient parfaitement sans besoin de la coller, boulonner à l’axe. Le même système est utilisé pour la petite poulie côté moteur, et semble suffir. Cela offre l’avantage d’être facilement démontable.

calibrage du rouleau

Le rouleau est calibré en le passant sur une planche sur le plateau, et munie d’un papier abrasif grain 40. Avant cela, il avait été dégrossi en appliquant une rape à bois, rouleau en rotation.

Une vue du rouleau de la calibreuse rectifié


Vous pouvez consulter la liste complète des articles en cliquant ici

Pour des explications plus complètes sur la fabrication de la guitare, consultez le wiki !

2 commentaires

  • anonyme a écrit :

    question, coût global de l’opération ?

  • Sans doute un peu cher pour un truc fait maison…
    J’avoue que j’ai pas fait l’addition, et maintenant que c’est terminé, dur de s’y retrouver….

    Par contre, c’était formateur, et moi qui suis pas forcément doué en bricolage, ça ma dégourdi un peu, je ne regrette pas.

    Et puis c’est toujours plus sympa d’essayer de faire soi-même : même si cette calibreuse n’est pas aussi bonne qu’une toute faite du commerce, ça m’aura bien occupé, et je suis content d’être allé au bout.

    Autre chose, vu que ça prend quand même du temps à faire, ça permet aussi d’étaler les dépenses dans le temps.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public.Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.